ARTISTES coachés

SOPHIE LORMEAU

 

Sophie Lormeau nous invite au voyage. Sur fond de couleurs, de nuances, sa ligne ferme trace entre autre des maisons. Ainsi, les élancements de matières colorées les traversent et les débordent. Il en est de même pour les visages d'où surgissent des mouvements comme autant d’éclosions de fleurs.

 

« Je peins des maisons aériennes et des portraits intérieurs, instants d'émotions poétiques, colorés et faussement naïfs. Je laisse librement surgir des souvenirs imaginaires, reflets d'une douce mélancolie, née de nos intimes contradictions. Mes peintures chantent l'enfance et l'émerveillement.

 

"Maison" peut rêver … Car quoi de plus stable qu'une maison ... Mes récits en disent souvent la quiétude ... »

ANNE-MARIE POCHAT-LE ROY

​​

"Par son pouvoir de suggestion, l’art d’Anne-Marie Pochat-Leroy évoque l’infinitésimal au coeur de la matière,  la courbure de l’univers ou les paradoxes spatiaux-temporels de l’Univers chiffonné….  

La marge du rêve dans ces espaces est encore intacte et l’artiste s’en est emparée. Au bout du compte, les toiles de l’artiste posent cette question lancinante : 'Que savons nous au juste de notre conscience, de l’essence même de la matière ou du monde ?'...

 

L’Art, sublimation de l’intuition, est peut-être un des moyens de répondre à cette énigme éternelle."

amélie lainé

​​

 

« Je crée des décors photographiques en mettant en place des éléments des couleurs et des ambiances qui permettent aux spectateurs d’imaginer une action passée ou à venir. Mes photographies relatent une histoire, un monde imaginaire où la lumière anime les objets de manière multi-chromique. J’essaye de faire apparaître une lumière colorée mais naturelle.

 

Les thèmes que je développe sont le plus souvent sociétaux, comme la place de la femme dans la société, la vidéo-surveillance, les excès d’autorité, la tolérance de la rencontre. Les lieux que je mets en scène m’intéressent car ils sont pérennes. Ce sont des lieux de culture qui témoignent de notre présence et des traces que nous avons laissées. Ils sont animés par mes soins, parfois je leur donne une vie, voir une nouvelle vie. Je raconte grâce au photomontage, aux images, et aux dialogues, de nouvelles histoires féeriques et poétiques.

 

Je prépare actuellement une version audio afin d’accompagner mes photos et mes scénarios. »

ronnie nemorin

​​

J’esquisse succinctement sur toile et papier, mains, pieds, seins, semblants de visages, têtes animales, et parfois des objets qui se fondent rapidement dans un amalgame multicolore. Les rouges profonds côtoient les bleus vifs et jaunes citron, les verts pastels se marient aux beiges clairs, les blancs aux roses sans jamais s’opposer. Alliant acrylique et pastel gras, je fusionne couleurs et formes.

J’ai pour but de produire un art brut, pur, dénué de tout mimétisme culturel et figuratif. Je suis dans une recherche plastique constante. Dans mon travail, la matière est souvent tactile, empâtement du pastel, coulées épaisses d’acrylique, collages de papier déchiré, carton ou mousse teintée. Je gratte, rature et ponce pour ensuite reprendre mes pinceaux et multiplier sur la toile, formes lignes et couleurs.

marie tellig

Artiste peintre tourangelle, ma technique est l’acrylique, que je travaille au couteau et au pinceau.

 

Après un parcours philosophique, il m’a semblé légitime de répondre à une attente personnelle en me tournant ces dernières années vers la peinture et mon goût pour les couleurs libérées et l’abstraction lyrique. Dans cette perspective j’essaye de mêler travail artistique et harmonie.

 

Les mouvements, que j’espère naturels et spontanés me donnent l’impression d’un réel lâcher prise. Pas de titre sur mes toiles, « chacun se les approprie à sa façon ». Si je ne cours pas les salons, j’ai une réelle envie que la peinture soit maintenant mon principal moyen d'expression.

ELENA DESTEL

Elena Destel vit sa photographie comme un besoin primaire d’expression. Mélangeant les genres et désireuse d’expérimenter, elle varie les formes, les techniques et les approches pour rendre compte d’une expérience physique au sujet abordé.

Photographier pour mettre à distance les douleurs, photographier pour ne plus penser, photographier pour prendre du recul sur ce qu’on vit, comme un réflexe de protection. Photographier pour prendre le temps d’être présent à soi, respirer à nouveau et se reconnecter à son corps. On ne sait pas trop pourquoi on fait ça, on comprend en le faisant ; faire des images aide à apprivoiser ce qui nous dépasse.

L’appareil photographique comme barrière émotionnelle, quand c’est trop douloureux d'être nue, vulnérable, en première ligne. Alors on accepte de laisser exister ses compulsions, on enregistre, on archive, on détricote.

Un besoin instinctif de faire corps, de photographier instantanément ses sensations, pour mieux les vivre, en faire des images pour mieux les accepter.

ERIC TURLOT

Peintre de la nuit, Eric Turlot est surtout un peintre de la vie, un artiste polymorphe pour qui musique rime avec cosmique. Ses peintures de nuit sont emplies de vie et de poésie. Des touches de couleurs, comme autant de notes de musique posées sur les portées, éclatent dans des ciels d’un noir profond ou à la lumière bleutée.


L’homme n’y est présent qu’à travers les lumières et l’environnement de la ville, que chacun s’approprie et reconnaît comme sienne. Serait-ce pour mieux nous laisser la jouissance d’y déambuler avec nos rêves et nos secrets ?


Nulle angoisse dans ces paysages mais une authentique sérénité. Notre coeur est bercé autant que nos pensées.

LAURE ANDRIEUX BAILLARGEAU

Après une formation de styliste de mode et plusieurs années d’expérience dans ce domaine, la peinture s’est imposée à moi. Tout d’abord à travers des thèmes figuratifs et décoratifs, puis à travers une expression plus libre et abstraite. Je m’exprime en couleur et privilégie le geste et la liberté, guidée par ma sensibilité.

Ce cocktail se concrétise sur la toile par la présence d’énergie, positive, de pétillance et de gaîté. L’abstraction me permet de m’affranchir de mes limites, l’imagination et la liberté sont reines, l’intensité et la sincérité sont mes guides.

Je ne peux me passer de couleurs, la peinture est pour moi une nécessité, une respiration, une évidence. Je travaille dans l’instant, l’énergie et l’élan. J’aime la surprise au détour du geste. Je recherche l’émotion et aime la partager. Je chemine et vis mes peintures comme un voyage intérieur.

 

Didier Bierjon

Agent d'artiste

© 2017 by AAGD ARTISTS GRAPHICS DESIGN

Crédit photos : Pixabay - Images libres de droit